Le piano d’accompagnement vite et bien, avec les grilles rythmées (André Antibi)

Anne-Claire Scébalt

Nombreux sont ceux qui connaissent le chercheur André Antibi et ses travaux sur la constante macabre1 mais bien peu connaissent le musicien et pédagogue de la musique. C’est avec la même passion et le même enthousiasme qu’il propose une méthode pour apprendre à accompagner au piano : "le piano d’accompagnement vite et bien", avec les grilles rythmées. Si cette méthode, centrée sur la pratique du piano d’accompagnement, s’éloigne des sujets de recherche d' André Antibi, les hautes valeurs humanistes et les convictions de son auteur ont présidé au projet et nourrissent chaque page de cet ouvrage.

 


Plaisir et bonheur

Moteurs des apprentissages, le plaisir et le bonheur de jouer, d’accompagner sont indéniablement au centre de la pratique musicale mais c’est aussi ce qui a motivé la création de cette méthode : permettre à tous de connaître très rapidement le plaisir de faire du piano, mais aussi permettre à ceux qui, malgré des études pianistiques parfois très longues, ne peuvent pas se détacher d’une partition, de se mettre au piano juste pour le plaisir.  Au fil des pages, ce plaisir d’accompagner des chansons du répertoire ou des créations originales d' André Antibi favorise l’acquisition de différentes techniques d’accompagnement.

 


L’élitisme pour tous

Fidèle à ses convictions profondes de l’éducabilité de tous, André Antibi nous montre ici que la musique doit être un art pour tous. En proposant un codage, simple, accessible, même aux non-initiés, cette méthode s’adresse à tous et pourrait être un outil intéressant dans l'enseignement secondaire pour initier les élèves à l’accompagnement au clavier. La particularité de cette méthode réside dans le codage proposé pour rythmer les grilles et pour renverser les accords, offrant ainsi la possibilité de dépasser le simple plaquage d’accords à l’état fondamental si rude à nos oreilles. Ces inventions pédagogiques permettent sans aucun doute de s’adresser à tous tout en conservant ambition, qualité et exigence.

 


Spontanéité et travail

A l’instar du cours d’éducation musicale, cette méthode est une porte vers une pratique musicale spontanée. Pas à pas, cette méthode bienveillante dépouillée de technicité inutile ou superflue distille les quelques clés nécessaires pour accompagner au piano. Comme souvent en musique la spontanéité n’exclut pas la répétition et le travail, on y trouve des exercices et entraînements qui viendront nourrir les réflexes de l’accompagnateur. Un travail généreux, qui porte ses fruits au fil des pages mais surtout un travail émancipateur car l’objectif principal de cette méthode est de faire des musiciens autonomes et libérés des carcans de la notation.

 


Plaisir, réussite, autonomie, trois leviers pour apprendre... A tout âge, à tout moment et pour toutes les raisons du monde car, comme nous le révèle cette méthode : il n’est jamais trop difficile ni trop tard pour jouer de la musique pourvu qu’on soit bien accompagné.

 

A.C.S.

 
Avec le soutien de l’APEMu. 

 
Pour contacter André Antibi et recevoir « le piano d’accompagnement vite et bien » :

06.86.41.52.24 / andre.antibi@gmail.com 

 

________________

1 En France, pour qu'une évaluation d'élèves paraisse crédible, il faut qu'il y ait, pratiquement toujours, un certain pourcentage de mauvaises notes, une constante macabre en quelque sorte, même quand les élèves ont travaillé et compris. (Site MCLCM)